Retour à l'aperçu

Protéger son épargne contre l’inflation en 4 étapes

17.12.2021
Spaargeld inflatie beschermen

La protection de l’épargne contre l’inflation est un sujet brûlant de l’actualité en ce moment. « Les épargnants belges ont perdu plus de 20 milliards d’euros de pouvoir d’achat en un an », tel était le titre dramatique d’un article paru récemment dans Het Laatste Nieuws. Ce n’est certes pas un secret qu’un compte d’épargne ne rapporte rien, mais avez-vous déjà pensé au fait que vos économies ne cessent de perdre en valeur? À première vue, il ne semble pas y avoir de gros problème. Le montant de votre compte d’épargne semble presque inchangé, ce qui est déjà un fait regrettable en soi, mais au moins il ne disparait pas. Les changements s’opèrent cependant dans les supermarchés, sur vos factures d’énergie, à la station-service, etc. Alors que le montant sur votre compte d’épargne reste effectivement le même, les prix des produits, des matières premières et des services que vous achetez augmentent, de sorte que ce montant vous permet d’acheter de moins en moins de choses. En d’autres termes, votre pouvoir d’achat diminue. Rester immobile, c’est reculer, et garer ses économies sur un compte d’épargne en est aujourd’hui un triste exemple. Il est temps de bouger. En suivant ces quatre étapes, vous pouvez mettre un terme à la baisse de votre pouvoir d’achat une fois pour toutes.

Spaargeld inflatie beschermen

Fournir une réserve d’épargne

Si vous ressentez maintenant l’envie de piller votre compte d’épargne, faites tout votre possible pour y résister. Commencez par inspirer profondément et prenez une calculatrice. Saisissez le montant de votre salaire et multipliez-le par trois. Voici le montant minimum qui doit rester sur votre compte d’épargne. Enfin, si cela suffit pour vous permettre de tenir le coup pendant quelques mois en cas de catastrophe. Pensez à une machine à laver qui tombe en panne juste après la fin de la garantie ou à des réparations majeures sur votre voiture ou votre maison. Le montant dont vous avez besoin dépend entièrement de votre situation personnelle. En fonction de si vous avez des enfants, un partenaire, une voiture, votre propre maison, … Tout cela a une incidence sur le budget dont vous devez pouvoir disposer à tout moment. Ce qui reste de votre argent, nous allons le  « mettre de côté » pendant un certain temps.

Produits sûrs

Dans le monde de la finance, le mot « sûr » n’est souvent pas à prendre trop littéralement. Dès que vous commencez à chercher un rendement, vous courez un certain risque, mais vous pouvez le limiter de façon à ce qu’il soit tout à fait exclu de se retrouver à la rue, complètement ruiné. Plus le rendement est élevé, plus le risque est élevé: telle est la règle d’or à garder à l’esprit à tout moment. Un compte d’épargne ne vous rapporte donc pas de grosses sommes d’argent, mais votre argent y est en sécurité et ce petit plus est plutôt appréciable.

Cela dit, il existe sur le marché des produits financiers qui sont sûrs, mais dont les rendements sont, justement, faibles. Pensez aux bons de caisse, aux comptes à terme, aux polices d’assurance épargne de la branche 21 et à l’épargne pension. L’ordre dans lequel ces produits sont énumérés n’est pas une coïncidence. Le rendement augmente au fur et à mesure de la lecture, mais ne dépasse pas les environs des 1,75%. Ce n’est donc pas suffisant pour neutraliser l’effet de l’inflation sur votre épargne, mais c’est une base solide sur laquelle vous pouvez construire.

En parlant de construire, l’immobilier est encore et toujours considéré comme un investissement fiable et s’inscrit parfaitement dans cette feuille de route pour protéger votre épargne de l’inflation. Les revenus locatifs et le bâtiment lui-même prennent de la valeur en cas d’inflation, ce qui fait de l’immobilier un produit qui résiste à l’inflation.

spaargeld inflatie veilig

Étaler ses investissements

Jetez à présent un autre coup d’œil à votre calculatrice. Reste-t-il quelque chose de votre épargne après avoir constitué une réserve d’épargne et une fondation? Oui? Vous pouvez alors explorer le marché des fonds d’investissement et les assurances d’investissement branche 23. Les rendements potentiels sont beaucoup plus élevés, mais les risques le sont aussi. De plus, investir nécessite certaines connaissances et des efforts constants pour maintenir ces connaissances à jour. Renseignez-vous donc bien. L’avantage d’un fonds d’investissement est que votre argent, ainsi que celui des autres investisseurs, est réparti sur différentes actions, obligations et liquidités. Vous ne mettez donc pas tous vos œufs dans le même panier.

Une assurance d’investissement est fondamentalement la même chose qu’un fonds d’investissement, mais elle est fiscalement plus avantageuse et vous offre la possibilité de désigner un bénéficiaire en cas de décès. Tous ces avantages ont toutefois un prix : les coûts d’entrée et de gestion sont beaucoup plus élevés.

Mettre des accents

Avec l’argent restant, ou du moins l’argent qui, dans le pire des cas, ne vous donne qu’une sensation désagréable à l’estomac en cas de perte, vous pouvez augmenter un peu les risques pour viser un meilleur rendement. Pour ce faire, vous ajoutez quelques « accents » à votre portefeuille d’investissement. Vous achetez alors des actions spécifiques au lieu d’un fonds comprenant divers produits financiers. Par rapport aux fonds d’investissement et aux assurances d’investissement, cela exige beaucoup plus de connaissances et des efforts permanents pour maintenir ces connaissances à jour.

Vous préférez investir sans souci? Jetez alors un œil à nos investissements immobiliers ou demandez des conseils adaptés à vos besoins.

Sources

De Tijd

Het Laatste Nieuws

Retour à l'aperçu