Retour à l'aperçu

Une retraite plus élevée? Envie de savoir comment les autres font?

23.11.2021
Blog-pensioen-vastgoed

Lorsque les gens parlent de leur retraite, on a parfois l’impression qu’ils n’ont que peu ou pas d’influence sur le montant qu’ils pourront dépenser à cette étape de leur vie. Parce que «le gouvernement prend tout de toute façon!» ou «On ne fait que perdre de l’argent sur un compte d’épargne!». Heureusement, de nombreux autres chemins mènent à Rome et la réalité est moins noire et blanche. Vous pouvez faire un certain nombre de choses pour constituer votre pension afin de pouvoir maintenir votre style de vie actuel plus tard.

Selon De Tijd, 6 jeunes sur 10 sont inquiets pour leur retraite. Ils craignent notamment que leur pension légale ne soit pas suffisante pour maintenir leur niveau de vie. Un manque de connaissances en est souvent la raison. C’est pourquoi nous avons pensé qu’il était temps d’approfondir la question et de tout clarifier pour vous.

Consultez également le site de My Pension où vous pourrez notamment connaître la date de votre départ à la retraite, le montant que vous recevrez mensuellement et l’impact de certains choix de carrière. Avez-vous commencé à regarder et avez-vous effectivement besoin d’une pension supplémentaire? Envie de savoir comment les autres font? Voici ce que vous devez savoir:

Spaar-voor-meer-pensioen-ontdek-hoe-anderen-dat-doen-blog

En quoi consiste votre pension?

Tout d’abord, il y a la pension légale. Il s’agit de la partie que le gouvernement verse chaque mois dès que vous ne travaillez plus. En tout cas, si vous décidez d’arrêter de travailler à 65 ans, car c’est à cet âge que l’État commence à verser des prestations. Votre 65e anniversaire est encore loin ? Il faudra alors ajouter une ou deux années supplémentaires, car en 2025, l’âge de la retraite sera porté à 66 ans et en 2030 à 67 ans. Vous avez un métier lourd? Vous pourrez peut-être prendre une retraite anticipée.

Prendre une retraite anticipée

Les Belges sont et restent avant tout des bons vivants. Malgré les efforts du gouvernement pour nous faire travailler plus longtemps, la retraite anticipée reste la norme. L’âge moyen est maintenant de 63 ans. Si vous envisagez de suivre cette tendance, il est important d’en envisager les conséquences financières. Chaque année en moins de travailler réduit votre pension. Même des décisions moins radicales, comme travailler aux 4/5 ou à temps partiel, ont un impact.

Le deuxième pilier de la pension: la pension complémentaire

L’année dernière, en 2020, 4 millions de salariés et d’indépendants bénéficiaient d’un régime de retraite complémentaire. Pas moins de 76% des salariés affiliés interrogés ne savent pas exactement ce que cela signifie. Le terme ‘pension complémentaire’ ne vous dit rien? Le terme ‘assurance collective’ vous parle peut-être plus alors. Les deux signifient la même chose. En fait, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un complément à votre pension légale par l’intermédiaire de votre employeur. Parfois, cela inclut également la couverture décès, qui permet à vos proches survivants de recevoir le montant accumulé dans le cas malheureux où vous décédez avant l’âge de la retraite.

Pour utiliser vous-même le montant épargné, vous devrez attendre d’atteindre l’âge magique de la retraite, à savoir 65 ans. Il existe quelques exceptions, notamment les personnes qui remplissent les conditions pour bénéficier d’une retraite anticipée. Néanmoins, il est préférable de vérifier à nouveau le contrat, car il y a de fortes chances qu’il contienne une clause excluant les paiements antérieurs.

Êtes-vous, malgré tout, l’un des rares chanceux à pouvoir profiter de cette option? Alors vous devriez y réfléchir à deux fois. Les polices d’assurance collective ont rapporté 2% d’intérêts ces dernières années. Par rapport à un compte d’épargne, ce n’est pas si mal que ça. De plus, si vous retirez l’argent par anticipation, le pourcentage que vous devez aux autorités fiscales augmente. Pour une carrière complète, ce pourcentage est de 10%, mais pour une personne de 60 ans, il double déjà pour atteindre 20%. Ajoutez à cela les taxes. Bref… vous voyez le tableau. Il est beaucoup plus bénéfique de faire preuve de patience.

Attention ! L’assurance collective n’est pas une obligation pour les employeurs. Consultez votre contrat pour savoir si vous y avez droit.

Épargne-pension ou épargne à long terme

Avec la pension légale et la pension complémentaire, l’épargne-pension est l’un des moyens les plus connus de remplir les caisses de retraite. Comme l’indique l’affirmation au début de ce texte, épargner sur un compte d’épargne classique n’est pas une bonne idée en raison de l’absence de rendement. Toutefois, l’épargne-pension ou épargne à long terme reste un excellent outil grâce à son double avantage. D’un côté, vous avez l’avantage fiscal, et de l’autre, le rendement. En fonction de ce qui est important pour vous, vous déterminez le montant que vous déposez annuellement.

Si vous déposez jusqu’à 990 €, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 30% en plus des intérêts. Si vous déposez entre 990 € et 1 270 €, votre avantage fiscal est un peu plus faible (25%), mais comme vous déposez un montant plus élevé, les revenus seront légèrement supérieurs. À la fin, il y aura de toute façon un montant plus important sur votre compte. (Ces montants maximaux sont fixés jusqu’en 2024)

Ce qui nous amène à cette autre affirmation «Le gouvernement prend tout de toute façon!». Une affirmation qui fait principalement référence à l’impôt final de 8  l’année de vos 60 ans. Pour des raisons de commodité, ils oublient l’avantage fiscal pouvant aller jusqu’à 30%, qui dure des années, et le fait qu’après ce dernier impôt, aucun autre impôt n’est dû. Il est donc préférable de reporter le dépôt cette année-là jusqu’à ce que vous ayez soufflé vos 60 bougies.

Spaar-voor-meer-pensioen-ontdek-hoe-anderen-dat-doen-blog

Produits financiers : actions, obligations et fonds

Moins populaires que les méthodes précédentes, mais pas inconnus, les produits financiers tels que les actions et les fonds. Les risques sont plus élevés et cela nécessite une expertise. En ne pariant pas sur un seul cheval et en répartissant votre argent sur différentes actions, vous pouvez encore réduire quelque peu les risques. Renseignez-vous également sur les coûts initiaux et de gestion et comparez-les au rendement attendu. Lorsque vous vieillissez et approchez de la retraite, il est temps de limiter les risques et de rechercher une plus grande sécurité. Votre conseiller financier peut vous aider à ce sujet ou bien vous pouvez considérer le point suivant.

4-voordelen-van-sociaal-vastgoed

L’immobilier comme investissement pour votre retraite

Le Belge moyen considère l’immobilier comme un bon investissement, mais lorsque vous vous renseignez sur les moyens de compléter votre pension, cette option est étrangement peu abordée. Il s’agit toutefois d’un investissement qui non seulement génère des revenus locatifs, mais aussi une plus-value à long terme.

Lorsque vous vieillissez et que votre famille et vos responsabilités augmentent, vous pouvez opter pour des biens immobiliers nécessitant peu d’entretien et que vous pouvez également utiliser vous-même, comme des chambres d’hôtel. Envie de réduire à zéro non seulement les prises de tête, mais aussi les soucis financiers ? Alors vous trouverez la solution dans l’immobilier social grâce à la garantie de revenus et de loyers. La retraite n’est pas encore pour demain et vos enfants ou petits-enfants sont en âge d’étudier ? Alors vous devez étudier le potentiel de l’immobilier étudiant.

Peut-être avez-vous envie d’avoir non seulement de l’argent supplémentaire, mais aussi de beaux souvenirs avec vos enfants et petits-enfants ? Dans ce cas, une résidence secondaire est l’investissement ultime. Louez-la lorsque vous ne l’utilisez pas et, à terme, revendiquez-la pour vous et votre famille lorsque vous prendrez votre retraite. Les possibilités sont infinies.

Venez en discuter avec nous et découvrez si l’immobilier est la solution idéale pour votre retraite.

Sources:

Test Aankoop

De Tijd

Retour à l'aperçu